Ilôt du grand Tenia

Des arbres morts, noueux, blanchis par le soleil et incroyablement beaux. La lumière qui change, la mer qui brille et tout au fond l’aile orange qui file dans le vent et dans le soleil de la fin d’après midi…

Ici, il y a des îlots. Partout.
Sable blanc, eau turquoise, des coquillages sur la plage. Invariablement ; dans l’ordre ou le désordre.

Et parfois, le week end, on part sur certains de ces îlots pour camper entre amis. Les plus chanceux ont un bateau ou un voilier et peuvent se rendre où bon leur semble par leurs propres moyens et pour les autres, il y a des services de taxi boat et le choix est plus restreint.
IMG_0090 a
L’autre week end, avec nos colocs et des amis à eux, nous sommes partis sur l’îlot du grand Tenia, situé en face de Boulouparis à une heure et quart de route de Nouméa et 30 mn de bateau du ponton d’embarquement.
IMG_0219 a
Un îlot pas très grand, du ciel bleu à perte de vue, des arbres, du sable blanc, un peu d’ombre. Quelques farés réservés par les plus prévoyants auprès du taxi boat.
Nous ne sommes pas prévoyants.
Mais le gars a été sympa et nous a indiqué un spot calé : un barbecue de la province, une table, de l’espace, de l’ombre et des arbres pour tendre les hamacs.
Certaines personnes partent pour deux jours avec la moitié de leur baraque et c’est à se demander comment tout rentre dans le zodiac ! L’habitude des bivouac peut être, mais nous étions du coup plutôt très bien organisés avec nos deux simples sacs à dos, une unique et petite glacière et l’inévitable combo paddle/kite/planche.
IMG_9959 a
Le week se passera ensuite tranquillement : déjeuner(s), sieste ans le hamac, tour de l’îlot, plusieurs fois, kite, paddle, photos… tout simplement.
IMG_0145 a
Des arbres morts, noueux, blanchis par le soleil et incroyablement beaux. La lumière qui change, la mer qui brille et tout au fond l’aile orange qui file dans le vent et dans le soleil de la fin d’après midi.
IMG_0001 a
Cliquez sur les images ci-dessous pour les voir en grand :